Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

actualités - Laboratoire d'Océanographie de Villefranche-sur-Mer
Unité Mixte de Recherche 7093 – CNRS/UPMC

Tutelles

UPMC

UPMC

CNRS

Egalement dans la rubrique

Comment la diversité des copépodes répondra-t-elle aux changements climatiques en Mer Méditerranée ?

Mercredi 14 Novembre dernier, trois membres du LOV (Fabio Benedetti, Sakina-Dorothée Ayata et Jean-Olivier Irisson) publient dans Diversity and Distributions la première étude (*) modélisant les impacts potentiels du changement climatique sur la diversité fonctionnelle du zooplancton dans l'ensemble du bassin méditerranéen. En collaboration avec Météo-France et l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD), les auteurs montrent que les futures hausses de température et de salinité de l'eau de mer pourraient conduire à une baisse de la diversité en espèces de copépodes (les principaux organismes du zooplancton). Ces chutes de diversité sont plus importantes dans les régions orientales du bassin, où les changements de température et de salinité seront les plus sévères. Cependant, les auteurs montrent aussi que les espèces les plus affectées par ces changements ont des rôles très divers au sein des écosystèmes marins. Ainsi, les changements de diversité modélisés ne devraient pas se traduire par d'importantes pertes de fonctions au sein du plancton de la Mer Méditerranée. Néanmoins, les auteurs observent également que ces changements de diversité favorisent les espèces d'eaux chaudes au détriment de celles adaptées à des conditions plus tempérées. Par conséquent, cette étude soutient l'hypothèse selon laquelle le changement climatique devrait favoriser une « tropicalisation » de la biodiversité méditerranéenne.

Cette publication est la quatrième et la dernière issue de la thèse défendue par Fabio Benedetti au LOV, et dont le manuscrit est disponible en ligne Nouvelle fenêtre. Ses premières études se sont portées sur : (1)Nouvelle fenêtre la définition de groupes fonctionnels d'espèces de copépodes, (2)Nouvelle fenêtre les préférences environnementales des ces groupes fonctionnels, et (3)Nouvelle fenêtre les incertitudes sous-jacentes aux projections d'impacts du changement climatique sur la diversité des copépodes en Mer Méditerranée. Fabio Benedetti est actuellement en post-doctorat à l'École Polytechnique Fédérale de Zürich (ETHZ) où il continue d'étudier les effets des variations environnementales sur la diversité du planton dans les Océans.

* Benedetti F, Ayata S-D, Irisson J-O, Adloff F, Guilhaumon F (2018) Climate change may have minor impact on zooplankton functional diversity in the Mediterranean Sea. Divers Distrib. doi: 10.1111/ddi.12857Nouvelle fenêtre.