Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Le laboratoire - Laboratoire d'Océanographie de Villefranche-sur-Mer
Unité Mixte de Recherche 7093 – CNRS/UPMC

Tutelles

UPMC

UPMC

CNRS
| read this article in English

Egalement dans la rubrique

Aquatic Microbial Ecology

Notre laboratoire, par la personne de Fereidoun Rassoulzadegan, est à l'origine de la revue internationale Aquatic Microbial Ecology (AME). Publiée par Inter ResearchNouvelle fenêtre à partir de 1994, elle fait suite à la revue Marine Microbial Food Webs, publiée par L’Institut Océanographique de Paris depuis 1985. ...

» En savoir +

Chiffres-clé

Effectifs du LOV - Février 2015 (91)
  • Personnel statutaire (54)

- 34 Chercheurs et Enseignants Chercheurs

- 20 personnels techniques et administratifs

  • Personnel non statutaire (37)

- 9 Post-doc

- 10 CDD

- 18 Doctorants

A voir

 Découvrez la grande diversité du plancton en visitant notre galerie photos AquaparadoxNouvelle fenêtre.

 

Equipe Télédétection de l’Environnement Marin (TEM)

COMPOSITION DE l'EQUIPE - PUBLICATIONS - PROJETS - THESES

Objectifs scientifiques

L’objectif scientifique principal de l’équipe « Télédétection de l’Environnement Marin-TEM » du LOV (resp. M. Chami) est d’étudier la propagation du rayonnement lumineux dans le système couplé océan-atmosphère. Il s’agit également d’étudier l’interaction de ce rayonnement avec les particules marines pour améliorer l’estimation des matières en suspension, de la biomasse phytoplanctonique, en océan ouvert et côtier, et de la production de carbone associée (production primaire) par satellite.

Pour atteindre ces objectifs et ainsi mieux comprendre le fonctionnement des écosystèmes, l’équipe TEM travaille sur le développement de méthodologies pour la détermination des propriétés optiques, bio-optiques et biogéochimiques des eaux de mer à partir de données satellitaires « couleur de l’océan » et de mesures in-situ. Cela suppose de réaliser les études suivantes :

    • à étude des interactions entre le rayonnement solaire et les particules (aérosols et hydrosols) du système couplé océan-atmosphère,
    • à études algorithmiques permettant l’exploitation des missions satellitaires « couleur de l’océan » (e.g., corrections atmosphériques, méthodes d’inversion pour l’estimation de paramètres géophysiques),
    • à caractérisation des propriétés optiques des matières organiques (phytoplancton, détritus) et minérales des eaux de mer,
    • à analyses et interprétations de données satellitaires de la couleur de l’océan (e.g., matières en suspension, biomasse phytoplanctonique, vents océaniques, rayonnement du sun-glint),
    • à développement instrumental en optique marine pour améliorer nos connaissances sur les propriétés de diffusion de la lumière par les hydrosols.

Axes de recherche

    • Thème 1: Transfert radiatif : aspects fondamentaux et algorithmiques

    • Thème 2: Exploitation des algorithmes satellitaires pour l’étude de l’environnement marin

 

Anciens collaborateurs des membres de l'équipe TEM

Mots clés

    • Couleur de l’océan, télédétection spatiale,
    • modélisation du transfert radiatif, algorithme d’inversion,
    • propriétés optiques des eaux de mer, océan ouvert et côtier.

LOV - 26/05/15